piments_poivres_petitLes fleurs sont l’appareil reproducteur de la plante :

Appelons un chat, un chat… et un sexe ce qui l’est ! Si l’on se réfère à l’ancienne théorie des signatures (Moyen Age), en mangeant des fleurs, nous mangeons des sexes… ce qui peut être favorable pour la vie amoureuse, alors pourquoi pas une cuisine aphrodisiaque aux fleurs ???

Depuis l'antiquité et les frasque de la belle Vénus, déesse de l'amour,  sont attribué des vertus coquines, réelles ou supposées, à de nombreuses plantes (légumes, plantes condimentaires, épices…) : autant les choisir pour vos repas galants…

S’il est intéressant, n’est ce pas, de savoir que la rose, la capucine ou le panais sont considérés comme aphrodisiaques, il est plus utile encore d’avoir des recettes, utilisant de l’entrée au dessert ces végétaux fort utiles…, car une bonne santé, amoureuse ou pas, passe d’abord par l’assiette quotidienne.

peches_venus

Ce peut-être aussi une présentation suggestive d’aliments n’ayant par ailleurs par spécialement d’effet « viagra » qui peut mettre le feu… là ou c’est nécessaire…
A l’heure du bio, du rejet d’une chimie trop présente et de retour au naturel, reprenons en gaieté, le chemin du premier fournisseur de virilités triomphantes, de féminités accueillantes et plaisirs en tous genres: le jardin !
Désolée pour ceux qui pensent qu’un jardin, sert juste à cultiver la camomille pour l’infusion du pépé, et a bientôt pour quelques gourmandises libertines, sur ce blog... et dans le livre que je suis en train d'écrire !!!